Asphodèle Les ateliers du pré    

 

 

Boîte à idées solidaire

 

 

 

Claude STERNIS vous a proposé il y a quelques semaines de tester vos connaissances en matière d'expression, de création et d'animation, en vous invitant expliquer ce proverbe « Production trop extérieure mal irrigue l’intérieur » issu du Mouton Tome2 p109, dessin de Véronique QUENSON.

En voici la solution :

Cette phrase concerne l’animé (ou créateur qui s’exprime), quelle que soit la médiations utilisée.

Si cet animé crée trop pour l’autre, faire joli, plaire (cf. A. Stern libéré du regard des autres), vendre, attirer l’attention, pour l’extérieur, il se coupe de lui-même, de son intérieur, de sa profondeur (est superficiel, cf. dessin des racines), de ce qu’il a besoin de créer (Gestaltung, Prinzhorn), de changer. Et cela ne l’irrigue pas, ne lui sert pas à se connaitre, à créer. L’objet produit n’est pas le but. L’animateur qui est trop directif, veut trop que l’animé montre, expose, aille dans telle ou telle direction, l’empêche de s’approcher de son intérieur. Le confidentiel peut y aider, tout comme les mots (interprétations, temps de parole) peuvent aider à s’approcher de soi, de cet intérieur. De même, la créativité vient (cf. Winnicott, les Kleiniens, Sternis) d’un équilibre entre interne (soi, ses sensations) et externe, les autres, la symbolisation (les autres et le monde de la réalité).

Contresens divers : Il ne s’agit pas de l’extérieur au sens de quotidien, habituel, zone de confort, répétitif (car cette répétition même peut parler du sujet et lui et de sa profondeur (même si la maitrise technique peut nous aider à nous défendre, à rester en surface) ; il ne s’agit pas d’extérieur au sens de l’animateur crée à sa place (même si la forte attente de l’animateur des fois fait un peu cela ; il ne s’agit pas d’extérieur au sens du dérangement par la vie réelle, le bruit des autres qui empêche de créer, d’être en soi ; il ne s’agit pas d’extérieur au sens d’entraves qui généraient l’animé qui devrait n’en avoir aucune et surtout pas le cadre de l’atelier…

 

 

Elen GEFFROY vous propose des outils de soutien et d’informations qui peuvent être utiles à celles et ceux qui travaillent en ce moment.

Dossier spécial sur le site de la FFPP : http://www.psychologues-psychologie.net/index.php?option=com_content&view=article&id=578&Itemid=950

Dossier spécial sur le site de la CRAIF : https://www.craif.org/covid-19-258

Des kits trans-culturels, notament pour les ados sue le site de "La maison de Solenn"  http://www.mda.aphp.fr 

Et aussi des témoignages intéressants sur le travail en période de confinement sur le site du CIPPA https://www.psynem.org/Hebergement/Cippa

 

 

 

 

Capucine GÈZE vous conseille les « CONFinéRENCES » en ligne

de Venez et Voyez, association culturelle dont le but est d’initier, au contact des chefs d’œuvre des musées de France et d’Europe à une approche féconde de l’art.

Programme et inscription      

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Asphodele les ateliers du pre