Asphodèle Les ateliers du pré

Charte d'animation d'un atelier Asphodèle

 

 

 

PRINCIPES DEONTOLOGIQUES

 

1 - L’animateur s’abstient de tous jugements (positifs ou négatifs) sur les productions des stagiaires, laissant le plus possible la place à leur rythme et à leur expression (libre, sans proposition).

 

2 - L’animateur se situe dans un espace formatif non thérapeutique, ce qui n’empêche pas certains effets de changement de son atelier et de son animation sur les personnes (effets de développement personnel) donc certaines mises en mot, individuelles ou collectives, au cours de l’atelier et des temps de parole, s’il estime que les stagiaires en ont besoin.

 

3 - Libre de gérer le contenu de son intervention, l’animateur y prévoit cependant systématiquement des temps de parole (au moins un au début et en fin de formation, et au moins un par jour et si besoin un par demi-journée), temps de parole annoncés en début de formation (dont l’horaire peut être affiché). Dans ces temps de parole, l’expression libre des stagiaires est majoritaire (il ne s’agit pas d’un cours théorique ou sur sa pratique de la part du formateur), même si quelques apports théoriques ou techniques sont possibles.  

 

4 - L’animateur annonce au départ, toujours en le négociant, le destin des productions (et celui des photos ou enregistrements éventuels, qu’ils soient de son fait ou de celui des stagiaires).

 

5 - L’animateur peut effectuer au cours d’un stage une certaine diffusion de son travail (formations, publications, expositions…), sans occulter les formations Asphodèle (ce qui suppose qu’il est d’accord avec ses principes essentiels, y est adhérent pour l’année, les connaît, les diffuse en contrepartie et participe autant que faire se peut à la vie de l’association : Assemblée générale, soutenances des diplômes…).

 

MODALITES PRATIQUES ET INSTITUTIONNELLES

 

1 - L’animateur préinstalle et réfléchit son local en fonction de son intervention et des besoins des stagiaires, le plus possible en autonomie, même si l’aide des bénévoles-Asphodèle peut l’y aider, avant l’arrivée de ces stagiaires (soit en général 2 heures avant le premier jour, modulables selon le type de stage).

 

2 - Respectant et protégeant les locaux prêtés, l’animateur les rend dans un état de fonctionnement optimum (fenêtres et portes bien fermées, ménage effectué, une grande partie de ce rangement et ménage étant faite avec les stagiaires mais toujours sous la responsabilité de l’animateur, ce qui suppose des plans de salle - et photos ? - préalables très précis …).

 

3 - L’animateur peut fournir une part du matériel fixe (gommes, pinceaux, ciseaux…), en complément de celui fourni par Asphodèle et est remboursé sur factures du matériel éphémère utilisé (feuilles, terre, peinture…), si cela a été convenu.

 

4 - Restant libre, dans l’intérêt des stagiaires (sur consensus général du groupe, et en respectant le temps global convenu, et l’heure de fin s’il y a une table ronde) d’organiser la journée et les poses, l’animateur respecte scrupuleusement ces horaires (ménage et adieux inclus …) et la durée totale prévue du stage, pour un bon fonctionnement général des journées.

 

5 - Si elle n’est déjà faite, l’animateur participe en début de stage à la constitution d’une liste des coordonnées des stagiaires à leur diffuser, où il inscrit aussi ses coordonnées.

 

6 - Si l’animateur se trouve dans une journée comportant plusieurs stages (Journées Corps/Matière), il participe au premier accueil commun, à la Plénière inter-groupe finale (il ne les anime pas, privilégie l’expression des stagiaires, mais peut y placer librement sa parole et évoquer ses impressions d’atelier ou sa pratique professionnelle ou artistique) et à la Réunion-bilan suivant le stage le jour même.

 

7 - L’animateur participe une fois par an à un temps de réflexion institutionnel (transport remboursé), obligatoire dans son intégralité (cette réunion étant déjà prise en compte dans votre tarif d’animation par jour et étant essentielle pour le fonctionnement d’Asphodèle) mais convivial (pique-nique partagé), sur une journée 9 heures 30/15 heures au siège de l’association (temps où il peut élaborer, ou anticiper) certaines de ses questions d’animation (de façon toujours anonyme, aucun nom de stagiaire n’est cité), et nourrir l’organisation des projets de formation (toutes les réflexions sur la plaquette et le programme y sont aussi les bienvenues). Lors des déplacements à Paris pour animer les formations Asphodèle ou pour la Réunion des animateurs, il n’est pas prévu de défraiement pour l’hébergement ou la nourriture, déjà inclus dans la rémunération des Journées. Le transport est par contre pris en charge.

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Asphodele les ateliers du pre